Appel à Solidarité à Germana, chevrière bio en Haute Garonne

jeudi 17 avril 2014

Appel à Solidarité à Germana, chevrière bio en Haute Garonne

Un incendie a détruit le bâtiment de stockage dans une ferme à Puymaurin (31230)

Germana, chevrière bio installée depuis 5 ans à la ferme des Poutounets vient d’y perdre tout son matériel, ses stocks de grain, foin et paille....

Des fortes présomptions d’origine criminelle semblent se confirmer.

Une enquête est en cours, mais quelque soit son résultat, il faut aider Germana, qui a besoin en plus du soutien moral, de soutien matériel et financier pour sortir du puits.

Un réseau d’aide immédiate pour la nourriture des chèvres s’est mis en place.

Pour tous ceux qui souhaitent lui apporter une aide financière, les amis ainsi que la mairie de Puymaurin ont décidé de faire un appel à solidarité.

Vous pouvez envoyer vos contributions (au nom de Germana Prioletta) à :

LA HUCHETTE
(Boulangerie bio)
31230 l’Isle en Dodon

Voyez cette vidéo, qui vient d’un projet de film et que la cinéaste a fait en urgence pour alerter : vimeo.com/90449900


Puymaurin. Une chèvrerie en feu

Article de La Dépêche du midi publié le 27/03/2014

Les pompiers sont intervenus toute la matinée. Photo DDM, Y. Ch.-S.

Hier au petit matin, une grange contenant trois mille bottes de foin, du grain bio, du matériel agricole, a brûlé au lieu-dit Poutounet. Située aux confins de Puymaurin, contre la commune de Nennigan et le Gers, cette propriété isolée est un élevage de chèvres et une fromagerie bio. Un important dispositif a été mis en place pour maîtriser l’incendie dont les causes sont pour l’instant indéterminées. Trois camions de pompiers, des compagnies venues de L’Isle-en-Dodon, Boulogne sur Gesse et Saint-Gaudens, se sont rapidement rendus sur les lieux. La gendarmerie était également sur place, une enquête est ouverte.

Alertés rapidement, le maire, son 1er adjoint et des voisins sont venus apporter leur aide. Le maire relate : « Suite à un incendie d’origine suspecte, la grange a complètement brûlé et surtout les grains, les céréales bio et le foin d’origine biologique, cette ferme étant une ferme biologique d’élevage de chèvres. Nous lançons donc un appel à tous ceux qui peuvent dépanner la propriétaire qui se trouve aux abois, sans rien avoir sous la main pour ses animaux, en téléphonant à la mairie 05 61 94 13 06 (ouverte le mardi toute la journée, le jeudi matin et le vendredi matin) ou par mail au mairiedepuymaurin orange.fr.

Il y a une quarantaine de chèvres et cinquante chevreaux. L’incendie a brûlé trois mille bottes de foin, plus tout le grain d’origine biologique qu’elle fait elle-même. L’incendie s’est déclaré cette nuit. J’ai été avertie ce matin à 8 heures, quand elle l’a vu ; ça a brûlé toute la nuit, sans qu’elle s’en rende compte, le bâtiment agricole étant éloigné de son habitation. On ne déplore pas de perte d’animaux. Par contre la porte de l’élevage de chèvres avait été ouverte et les chèvres étaient dehors sur le chemin et c’est en allant chercher ses chèvres ce matin, qu’elle s’est rendue compte qu’il y avait de la fumée. D’importants moyens ont été mis en place et la gendarmerie enquête. La solidarité opère, des voisins sont venus. Nous souhaitons un élan de solidarité pour dépanner cette dame ».

Un appel à la solidarité est donc lancé pour venir en aide à cette propriétaire qui s’est installée ici il y a cinq ans par passion et qui se retrouve aujourd’hui démunie, pour nourrir ses chèvres avec leurs chevreaux.

Yvelise Charette-Sénac
Article de La Dépêche du midi publié le 27/03/2014


Commentaires