ARTICLE La forêt des sources du Touch en grand danger !

mardi 1er février 2022
par  Association Vivre en Comminges

30 décembre 2021

JPEG - 18.4 ko (Communes de Fabas 31230, Saint-André 31420, Salerm, Lilhac, Saint-Frajou)
Communauté de Commune Cœur et Coteaux du Comminges
Haute-Garonne. Région Occitanie.

La « finance responsable » du Crédit Agricole est-elle en train de détruire la forêt des sources du Touch alors qu’elle prône dans sa communication la protection de la biodiversité, des sols et le développement durable ?

Photos - Carte - Marche du 27dec21

Ce mercredi 29 décembre, presque une centaine de riverains, soutenus par les associations Nature Comminges et Vivre en Comminges se sont retrouvés au cœur de la forêt bordant le lac de Saint-André-Fabas, ils ont partagé leurs avis sur la gestion forestière qui y est pratiquée, fortement inquiétés par des coupes rases de plusieurs dizaines d’hectares défigurant la forêt. Ainsi, depuis mi octobre, le bruit des engins forestiers résonne dans tous les villages alentours, 7 jours sur 7, même à Noël. Venue du Tarn une « abatteuse », tracteur forestier à huit roues muni d’une tronçonneuse sur bras articulé, fonctionne à plein régime de 7h du matin à 20h, avec éclairage la nuit.
JPEG - 58.8 ko
Le Crédit Agricole, via sa filiale internationale de gestion d’actif Amundi, rémunère et défiscalise les nombreux associés des 3 groupements forestiers ayant acheté la forêt en 2012. Enrésinée sous couvert de feuillus il y a à peine 50 ans, les pins et les sapins Douglas sont encore très jeunes. Ici, les coupes rases remplacent les éclaircies de résineux et la régénération naturelle des arbres feuillus. Les habitats naturels de nombreuses espèces sont détruits. L’écoulement de petits ruisseaux est interrompu par des rémanents de branches et des ornières. Des arbres creux, gîte du Pic noir et de chauves-souris sont coupés malgré la protection de ces espèces au niveau national. Des mares forestières se retrouvent au milieu d’un désert, même si les tritons et salamandres qui y vivent sont, eux aussi, protégés par la loi. Pourtant depuis 1988, l’ensemble de ce massif forestier de 800 ha est inscrit comme Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF de type 1).
Le gestionnaire de la forêt, la Société Forestière de la Caisse des Dépôts et Consignations, explique régulièrement aux élus que « Soucieux de l’environnement, nous sommes engagés dans une démarche de gestion durable des forêts, adaptée aux effets du changement climatique. Le renouvellement des peuplements est l’une de nos priorités. Les massifs que nous gérons sont éco-certifiés PEFC ». L’entreprise est aussi labellisée « entreprise engagée pour la nature » par l’Etat et l’Office Français de la Biodiversité.
Mare forestière au milieu du désert 31420 Saint-André
Les participants à la marche ont parcouru le « chemin de la verrerie », ils ne verront plus la maison à colombages de la « verrerie », gîte à chauve-souris, rasée en août dernier, mais ont pu voir les immenses tas de bois près à partir début janvier 2022. C’est environ 8000 m3 de bois qui devraient être sortis cette année par les 2 à 3 personnes du Tarn travaillant sur le chantier pour le compte d’une grosse scierie de la Corrèze, pour eux c’est un chantier exceptionnel en volume et en intensité. Ici il n’y a donc aucun acteur vraiment local dans toute la filière, pourtant Amundi (groupe Crédit Agricole) se dit aussi « précurseur sur les sujets sociétaux » et « favorisant les projets à impact social positif » « financer la transition énergétique et la cohésion sociale » en s’engageant dans les placements « responsables ».
Le Crédit Agricole affirme quant à lui avec son slogan du moment « Agir Chaque jour dans votre intérêt et celui de la société » et affiche dans toutes ses agences son soutien à des projets sur « l’environnement, la transition écologique et la cohésion sociale ».
JPEG - 65.6 ko
La gestion forestière est réglementée par le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) qui a dans ses missions de « Contribuer à la protection de l’environnement par la Prise en compte de la biodiversité et des paysages. » « Son action contribue au développement de la gestion durable des forêts privées en Occitanie », « l’agrément des plans de gestion, qui contribuent ainsi à l’activité économique de la filière forêt bois régionale, aux services environnementaux, comme la biodiversité, le stockage de carbone, ou la protection des ressources en eau, et la formation des sylviculteurs. » Pourtant le CRPF aurait validé sur 10 ans 46 % de coupes rases (210ha), un premier plan de gestion retoqué en prévoyait 80 % sur 15 ans.
La « gestion forestière » abusive et industrielle, ce n’est pas seulement en Amazonie, c’est aussi localement dans la Communauté de Commune Cœur et Coteaux du Comminges et pas seulement par la haute finance internationale et « inaccessible » car quatre agences du Crédit Agricole sont présentes dans les 20 kms entourant la forêt.
JPEG - 90.3 ko
Présente depuis le XVIIIè siècle sur les cartes forestières, la forêt des sources du Touch est le plus grand massif entre Bouconne, près de Toulouse, et Saint-Bertrand de Comminges. C’est un bien commun que les riverains et usagers sont déterminés à défendre notamment au vu des contradictions flagrantes entre les engagements sociétaux et environnementaux de ces grandes entreprises et leurs pratiques particulièrement douteuses et destructrices.

Contact presse : 05.61.98.96.75

Publications (tout ou parties) :
- Petit Journal : 5 janvier 2022
- La Gazette du Comminges : jeudi 6 janvier 2022
- France Nature Environnement : 30 décembre 2021
- www.vieillesforets.com :
JPEG - 190.8 ko


Sources :
- SOCIETE FORESTIERE DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - "Entreprises engagées pour la nature"

Nos actions prioritaires reposent ainsi sur 4 piliers :
1. Promouvoir la première diversité en forêt : la diversité d’essences et de pratiques sylvicoles
2. Mieux connaitre et mesurer la biodiversité des patrimoines grâce à l’inventaire d’indicateurs nous permettant de qualifier la présence de biodiversité en forêt
3. Faire progresser la biodiversité au sein des patrimoines par l’intermédiaire d’aménagement de trames vertes ou bleues, de Paiement pour Services Environnementaux ou de partenaires experts réalisant des programmes spécifiques de protection de la nature ou de restauration de certains habitats
4. Atténuer l’empreinte des travaux sylvicole notamment en minimisant le tassement des sols et en assurant la protection de nids d’espèces prioritaires.


- Société Forestière de la Caisse Des Dépôts et Consignations : AGIR POUR LE CLIMAT ET LA BIODIVERSITE

PNG - 174.9 ko


- Amundi présente son nouveau Plan Sociétal « Ambition 2025 » et accélère sa transformation en faveur d’une transition environnementale juste


Valérie Baudson, Directrice Générale d’Amundi, déclare :

“Agir dans l’intérêt de nos clients et de la société est la raison d’être d’Amundi. Le plan d’actions que nous avions élaboré en 2018 reposait sur le principe qu’une société de gestion n’a pas seulement pour mission d’investir dans le monde tel qu’il est mais tel qu’il devrait être avec deux préoccupations majeures : le réchauffement climatique et la cohésion sociale. Grâce à l’implication de toutes ses équipes, l’engagement de ses partenaires et surtout la confiance de ses clients et actionnaires, Amundi a pu mener à bien ce plan et devenir l’acteur de référence en matière d’investissement responsable.

Aujourd’hui, nous nous engageons à aller encore plus loin pour aider à accélérer la transformation de notre société et de ses acteurs économiques. Notre nouveau plan sociétal « Ambition 2025 » est encore plus exigeant et vise à aligner l’ensemble de nos parties prenantes : nos clients – investisseurs et épargnants – les entreprises, nos collaborateurs et nos actionnaires. L’accélération de nos engagements ESG sera le premier levier de croissance d’Amundi partout dans le monde. »

- Le Groupe Crédit Agricole (comprenant Amundi) se dote d’une Charte éthique commune


Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE)
Notre Groupe affirme sa démarche environnementale et sociétale dans tous ses métiers et dans son fonctionnement d’entreprise. Cette démarche est portée par une stratégie RSE créatrice de valeur et a comme ambition d’accompagner les territoires, de rechercher l’excellence dans les relations avec nos clients, partenaires, sociétaires et nos collaborateurs.”


- Projet Sociétal du Groupe Crédit Agricole 2021 12 01

Banque verte, le Crédit Agricole veut être la banque de la vie, celle qui contribue à l’émergence d’un nouveau modèle de prospérité, porteur de progrès pour tous.


- Projet du Groupe et Ambitions 2022 - Projet sociétal

ÊTRE LE LEADER EUROPÉEN DE L’INVESTISSEMENT RESPONSABLE
FAIRE DE LA FINANCE VERTE UNE DES CLÉS DE LA CROISSANCE DE NOTRE GROUPE
Mobiliser le Groupe autour d’une stratégie Climat en ligne avec l’Accord de Paris
Promouvoir des politiques d’inves-tissement vertes et responsables• Appliquer la politique ESG d’Amundi à 100 % de ses fonds sous gestion et décisions de vote en 2021 et intégrer des critères ESG dans 100 % des nouveaux investissements de CAA• Accroître les montants investis dans des initiatives spécifi ques relatives à l’environnement ou à fort impact social à 20 Mds€ (x2) en 2021 (Amundi)• Placer 6 Mds€ du portefeuille de liquidités du Groupe sur des produits fi nanciers socialement responsables

- Le CRPF et ses missions

Orienter vers la gestion durable
- Instruction et agrément des « Plans simples de gestion », outils de gestion des forêts privées de plus de 25 ha. Ce document, rédigé par le propriétaire ou son gestionnaire, analyse la forêt, ses équipements, les enjeux économiques, environnementaux et sociaux. Il programme pour une période de 10 à 20 ans les interventions à réaliser pour atteindre les objectifs du propriétaire : coupes, travaux, etc.
[...]
- Élaboration du « Schéma régional de gestion sylvicole » qui renseigne sur les caractéristiques de chaque région naturelle, sur les périmètres particuliers qui ont une influence sur la gestion, et donne les interventions possibles selon les objectifs du propriétaire et les peuplements forestiers ou terrains qu’il possède.

Affirmer le rôle de la forêt dans le territoire
- Concourir au développement durable et à l’aménagement rural, en particulier au développement économique des territoires par la valorisation des produits et services de la forêt.
[...]

Contribuer à la protection de l’environnement
- Suivi des espaces protégés ayant une incidence sur la gestion forestière : sites Natura 2000, sites classés, Parc national des Cévennes, réserves naturelles…
- Prise en compte de la biodiversité et des paysages.
- Contribution aux missions du « Département santé des forêts »

- FargesBois en Corrèze (Massif Centrale) : acheteur de l’ensemble du bois de l’automne 2021 hiver 2022.


Un approvisionnement local
Par éthique et par exigence qualitative, FARGESBOIS s’approvisionne en résineux au plus près de son site, dans les forêts du Grand Massif Central à 100 km en moyenne de l’entreprise. Sensible à la durabilité de la ressource, l’entreprise contribue à régénérer les forêts locales éco-certifiées PEFC et ainsi préserver la nature.
Conjuguer économie et écologie
Chez FARGESBOIS, prendre soin de la nature est essentiel :
- Nous préservons l’environnement en produisant notre propre énergie verte et bien plus encore grâce à notre centrale de Cogénération.
- Nous avons mis en place au sein de l’entreprise une démarche environnementale certifiée.
- Toujours plus prononcé, notre engagement sociétal se concrétise notamment à travers notre adhésion à la démarche BIOM.
- Chez FARGESBOIS nous mettons l’Homme au cœur de nos préoccupations.


Commentaires