CIRCUIT-COURT DE PROXIMITE

Circuit court de proximité - CCP


Introduction extraite de :

PDF - 1.1 Mo
Initiatives autour de la relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation
Association bleue comme une orange et le CIVAM 31

Circuit court : circuit de distribution qui implique au maximum un intermédiaire. On inclut donc la vente directe du producteur au consommateur et les formes de commercialisation avec un intermédiaire.Cette définition peut
inclure des circuits où l’intermédiaire peut se fournir à l’autre bout de la France, voir sur d’autres continents.

On rajoute donc le terme « de proximité » puisque l’intérêt des formes de commercialisation évoquées ici est bien de rapprocher géographiquement (voir relationnellement) producteurs et consommateurs.

Malgré l’absence d’étude précise, des prospectives estiment que les denrées alimentaires commercialisées en CCP pourraient représenter à terme 20 % des parts de marché du marché alimentaire français en moyenne
(voir plus pour certains produits comme le vin, le miel... ). (2) Actuellement, elles sont de l’ordre de 1,5 à 3 %
selon les régions.

Les conditions d’accès à ces circuits (organisation logistique, visibilité pour le consommateur...) ne sont pas forcément développées. Cependant depuis quelques années, des dynamiques apparaissent dans la diversité
des formes de CCP.

Formes de commercialisation spécifiques aux CCP :
- la vente directe à la ferme,
- les Points de Vente Collective (magasins gérés par des agriculteurs qui se regroupent pour vendre leur production).

Commercialisation, où le CCP se mêle aux circuits de distribution plus longs comme :
- les systèmes de paniers (bio, amap, Jardins de Cocagne...),
- les groupements d’achat (voir fiche « Pourquoi et comment monter un groupement d’achat ? »),
- les marchés ou foires,
- les intermédiaires (associatifs, coopératifs ou classiques) : de l’association « militante » aux Grandes et
Moyennes Surfaces (GMS) en passant par le commerçant de détail,
- les restaurateurs,
- la restauration collective.

Ces principales formes ne prennent pas en compte les variantes comme les commandes par Internet ou les magasins de producteurs employant des salariés non agriculteurs.

Pour aller plus loin :
- Répertoire des producteurs locaux

- Les circuits courts alimentaires. Bien manger dans les territoires. coord. par Gilles Maréchal, Educagri
édition, 2008.


Articles publiés dans cette rubrique

Sites web de la rubrique

    Agenda

    <<

    2017

     

    <<

    Mai

     

    Aujourd'hui

    LuMaMeJeVeSaDi
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930311234
    Aucun évènement à venir les 6 prochains mois