Mirande (Gers) obtient le label Cittaslow

vendredi 3 février 2012

Par Michel Hamon. Lundi 5 décembre 2011 dans www.sudouest.fr

Cittaslow ! Ville lente ? Comprenez plutôt ville où il fait bon vivre. Cittaslow est le nom d’un réseau né en 1999 au nord de l’Italie du refus de citoyens de voir l’installation d’un McDonald sur leur territoire. Sur le modèle du slow food, l’idée est devenue le concept d’administration de la cité. D’abord européen, aujourd’hui présent sur cinq continents, le réseau compte 150 villes réparties dans 21 pays.

Conscience du temps, conscien-ce des autres, de ce que l’on mange, boit ou respire : c’est le cheval de bataille des villes adhérentes au réseau Slow City. Un manifeste a été déposé : il comprend 70 critères couvrant la qualité de vie, la convivialité, l’équilibre alimentaire et le développement durable. Chacune des villes labélisées doit répondre à une grande majorité de ces recommandations ou obligations. Un jury se réunit annuellement pour étudier les nouvelles candidatures, un réseau d’inspecteurs vérifie le respect de cette charte et le bon usage du label délivré pour trois années seulement.

L'annonce a été faite samedi en Allemagne. Le label est valable pour trois ans renouvelables.

Un dossier volumineux

Pierre Beaudran, maire de Mirande, a découvert ce réseau lors d’un déplacement en Italie. Il a été séduit par l’idée et, suivi par sa majorité municipale, il a formulé une demande d’adhésion.

L’office du tourisme a constitué un volumineux dossier reprenant point par point les obligations et recommandations de la charte : mise en valeur du patrimoine historique, réduction des consommations énergétiques, promotion des technologies écologiques, multiplication des espaces verts, propreté de la ville, priorité aux transports en communs et autres transports non polluants, diminution des déchets, développement de programmes de recyclage, multiplication des zones piétonnes, développement des commerces de proximité, développement d’infrastructures collectives et d’équipements adaptés aux personnes handicapées, préservation des coutumes locales, favoriser les produits régionaux et l’artisanat local.

Waldkirch, une « slow city »

Samedi, les membres du jury se réunissaient à Waldkirch en Allemagne, au cœur d’une « slow city », pour présenter la liste des nouvelles communes admises au sein du réseau. Parmi elles, Mirande. Avec 63 points positifs, la commune pourra désormais se prévaloir d’une qualité de vie reconnue et labélisée. L’intégration officielle au réseau devrait avoir lieu au cours du premier semestre 2012. Mirande devient ainsi après Segonzac (Charente) et Labastide-d’Armagnac (Landes), la troisième Cittaslow française, la première de Midi-Pyrénées.


Par Michel Hamon. Lundi 5 décembre 2011 dans www.sudouest.fr


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Mirande (Gers) obtient le label Cittaslow

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012