Succès de la soirée sur la grande distribution et ses alternatives :: AURIGNAC

mardi 18 mai 2010
par  Association Vivre en Comminges

Succès de la soirée « film et table ronde » du 11 mai organisée par l’association Vivre en Comminges au cinéma d’Aurignac.

80 personnes pour s’informer sur les impacts de la grande distribution et envisager des alternatives

Le documentaire présentait les problématiques de la grande distribution : trois fois moins d’emplois, produits de mauvaise qualité, risque de friche commerciale, désertion des centres villes et pression implacable sur les agriculteurs (prix très bas, non facturation).

L’assistance comptait de nombreux élus du canton (J-M Loségo, nouveau maire d’Aurignac, P. Boube, conseiller général, M. Fitte, maire d’Aulon...), des commerçants d’Aurignac, des producteurs locaux et des habitants.

Lors de la discussion, la légitimité du projet de supermarché d’Aurignac a été débattue. Ce chef lieu de canton est encore pourvu de deux boucheries, trois épiceries, quatre boulangeries, un buraliste, une quincaillerie, un caviste... Pour certains élus, les petits commerces ne seraient pas menacés. P. Boube a reconnu qu’une vraie étude de marché devait être menée.

Actuellement, la vente des terrains serait encore en négociation. Ce projet, situé en zone commerciale du Plan Local d’Urbanisme d’Aurignac, relève maintenant de la compétence de la Communauté de Communes qui prévoit d’investir 150 000 € en voirie.

Ont ensuite été abordés les circuits-courts de proximité, comme la vente « en direct » de « paniers hebdomadaires de légumes biologiques » à des familles aurignacaises. La création d’un magasin de produits locaux à l’initiative d’agriculteurs ou de la collectivité a été proposée. « Il faudrait plus de produits locaux chez les commerçants ». Le maire d’Aurignac s’est engagé à redynamiser le marché.

En conclusion, l’agriculture locale manque de production de qualité en fruits, légumes, céréales et dérivés (farine, pâte, semoule) mais exporte lait et viande à bas prix pour l’industrie ou l’étranger. L’installation d’un supermarché ou de ses alternatives relève d’un choix politique. Quelle économie et agriculture soutenir ? « Mondialisée et industrielle » ou « locale et fermière » ?

www.vivreencomminges.org ou 05.61.98.96.75.

JPEG - 25.4 ko


Communiqué de presse envoyé aux radios et journaux locaux le 18 mai 2010.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois